Initiation à la sylviculture douce

Initiation à la sylviculture douce

Du 7 au 10 novembre 2020, en partenariat avec le Réseau pour les Alternatives Forestières (RAF).

L’art de couper du bois de façon respectueuse de l’écosystème demande sensibilité, méthode et précision. Chaque hiver, Dryade propose une formation de quatre jours afin de transmettre des savoir-faire en « bûcheronnage sélectif ». Au programme, écologie forestière, précision à l’abattage, débardage léger, etc.

Continue reading « Initiation à la sylviculture douce »
Sur la piste animale

Sur la piste animale

Du 10 au 13 décembre 2020 au pied du Vercors, à Gigors et Lozeron

Partez à la rencontre du pistage animalier et d’une longue tradition de chasseurs cueilleurs. Comme eux, éveillez vos sens, déchiffrez les traces et les indices des animaux, écoutez le chant des oiseaux, approchez furtivement, écoutez des histoires inspirantes, jouez.

Plongez dans l’univers des animaux sur les contreforts du plateau du Vercors, entre forêts, champs et rivières. Chamois, cerfs, loups, aigles y ont établi leurs territoires.

Continue reading « Sur la piste animale »
Famille des bois

Famille des bois

A Chabrillan,
le 29 novembre 2020 – « ensemble en forêt »
le 14 mars 2021 – « le feu, foyer central »
le 5 juin 2021 – « arbres et plantes ressources »

Rejoignons les habitants de la forêt, réveillons nos instincts, explorons, allumons le feu, jouons.

Vous découvrirez des outils simples et puissants à intégrer dans vos sorties familiales.

Continue reading « Famille des bois »
Approche sensorielle de la forêt et yoga du froid (toumo)

Approche sensorielle de la forêt et yoga du froid (toumo)

Samedi 9 janvier 2021 de 10h à 17h, à Saou.

L’hiver ouvre de nouvelles voies d’exploration de la forêt. Lors de cette journée yoga du froid, nous irons à la rencontre sensorielle du chaud. Nous découvrirons des outils pour faire de la fraîcheur un allié. Nous stimulerons notre “feu intérieur”, la fraîcheur deviendra source de vitalité et de bonne santé.

Continue reading « Approche sensorielle de la forêt et yoga du froid (toumo) »
Au contact de nos bois

Au contact de nos bois

La vallée de la Drôme n’est pas connue pour ses bois d’oeuvre. Pourtant, au milieu des arbres qui luttent contre la sécheresse, on trouve parfois des sols ou des micro-climats qui ont permis la pousse d’arbres qui peuvent nous servir à nous loger, à bâtir. Loin de nous l’idée de couper tous les gros arbres pour les transformer en planches, au contraire. Mais quand il est juste de prélever un bel arbre, quel plaisir de pouvoir le transformer et de lui donner une seconde vie, à travers son bois que l’on pourra continuer à admirer et à toucher.

Coupes sanitaires ou d’amélioration en forêt, arbres paysagers ou de haie, nous essayons de valoriser nos bois d’œuvre locaux. Selon les volumes, nous faisons appel à un scieur mobile ou amenons les bois à la scierie. Ici, du chataîgner qui a évité de peu la flambée. Dryade le transforme en poutres, chevrons, planches, tables, bar, bibliothèque, bardage… il réchauffera ainsi le coeur de foyers drômois.

Trouver du bois local

Ce n’est pas évident de trouver des bois locaux. Nous pouvons vous aiguiller, sans garantir le résultat. Deux critères comptent pour nous : la proximité géographique et la qualité éthique. C’est cette dernière qui est le plus difficile à obtenir : avoir la garantie que la forêt qui a produit est toujours belle, que les sols ont été respectés, que les travailleurs travaillent dans des conditions honorables.

Dryade peut fournir des planches de châtaigner provenant de Roche sur Grâne, en 20mm, 35mm, 45mm d’épaisseurs. Prochainement aussi des planches d’accacia provenant de Chabrillan. A travers notre réseau dans la Vallée de la Drôme, pin noir, cèdre et quelques autres essences sont accessibles. Nous assurons aussi, avec notre réseau de partenaires, la transformation des bois (menuiserie, petite charpente) dans une approche qui met l’arbre au premier plan. Notre plaisir : l’aménagement de petites structures pour un confort mesuré dans des milieux « sauvages ».

Dans un périmètre un peu plus large, voici quelques artisans qu’il est intéressant de connaître pour leur approvisionnement bois local et la qualité de leur travail (aucune garantie sur la sylviculture toutefois) :

  • Scierie Richard : fournit des bois feuillus du Nord Drôme et Isère. Et fait de la transformation en plancher, lambris, bardage. Téléphone : 04 76 38 29 02. Saint Verand
  • Scierie Forest : des bois feuillus du Nord Drôme et Isère
  • Scierie Maillefaud : proche de Die, scierie alimentée à l’énergie hydraulique qui transforme des bois résineux (douglas, epicea, sapin, pin sylvestre, melèze) de Drôme Ardêche. Rabotage. Téléphone 04.75.21.17.44. scierie.maillefaud@orange.fr. Treschenu Creyers
  • Elie Weissbeck, ébeniste et tourneur d’art : de très belle mises en valeur des dessins du bois, simple et contemporain.
  • Menuiserie Vive le bois à Dieulefit : fenêtres et portes en chataîgner de haute performance thermique.

Donnez une seconde vie à vos arbres

Vous réalisez une éclaircie dans votre forêt pour donner de la lumière aux arbres d’avenir et quelques troncs semblent valorisables ? Vous faites couper un arbre dans vos champs ou votre jardin et ne savez pas quoi faire du bois ? Si c’est possible nous le valoriserons. Toute la difficulté réside dans le transport, la qualité du sciage, le stockage de ces bois de faible volume. N’espérez pas faire une affaire financière, il s’agit plutôt de donner de la beauté au monde.

Bains de forêts

Bains de forêts

Le dimanche 12 juillet 2020 de 10h à 16h à Saou

Exploration sensorielle, entre bain de forêt et écopsychologie.

Jouer, réveiller nos sens, aller à la rencontre de la forêt. Se laisser toucher par le milieu. Prendre le temps. Explorer. Se découvrir dans cette rencontre.

Continue reading « Bains de forêts »
Une nuit seul.e en forêt, une expérience à partager

Une nuit seul.e en forêt, une expérience à partager

Du vendredi 25 septembre à 17h au samedi 26 septembre à 12h, à côté de Die, en partenariat avec Nature & Sens et le Festiwild.

Dans un cadre chaleureux et sécurisant, se découvrir face à la solitude en forêt et à la nuit. Rencontrer ses freins, les accueillir, les dépasser. Partager cette expérience. Une expérience inspirée par François Terrasson dans son livre La peur de la nature et revisitée selon les enseignements des peuples racines.

Continue reading « Une nuit seul.e en forêt, une expérience à partager »